Nature, randonnée, bricolage...


    Les cordages (nautisme)

    Partagez
    avatar
    Finaël
    Admin

    Messages : 44
    Date d'inscription : 20/01/2016

    Les cordages (nautisme)

    Message par Finaël le Sam 25 Fév - 21:05



    Quelques informations techniques sur les cordages employés en nautisme.

    Avec l'alpinisme, ce sont 2 activités dans lesquelles les cordages jouent un rôle prépondérant.

    ---------------------

    Cordages – Les fibres Dyneema ® et Spectra ®
     
    Les fibres textiles en Dyneema et Spectra sont 10 à 15 fois plus résistantes que l’acier à poids équivalent, 30% plus légères que le polyester, flottantes et hydrophobes, résistantes à l’abrasion, avec un faible allongement, une parfaite tenue aux U.V. et aux faibles rayons de courbures.

    Le Dyneema – Spectra ressemble donc bien à la fibre idéale… !


    Dyneema SK25 à SK75
     
    Les évolutions progressives des diverses variétés de Dyneema – Spectra (SK25, SK60, SK62, SK65) ont été suivies, dans les années 1995, du SK75, qui a longtemps été la fibre utilisée dans la composition de nos cordages.

    Dyneema SK78

    Avec la même résistance à la rupture et la même élasticité que le SK75, le SK78, apparu en 2002, a pour avantage un fluage* plus faible dans le temps. Le SK78 s’est maintenant généralisé dans la fabrication des cordages en « Dyneema » actuels.

    Dyneema SK90
     
    Évolution 2009, le SK90 conserve les avantages de ses prédécesseurs, et augmente sa résistance à la rupture de 13% à diamètre égal par rapport au SK78. Son fluage* par contre est équivalent à celui du SK75, et donc moins bon que celui du SK78.

    Dyneema SK99
     
    Évolution 2013, le SK99 est une évolution du SK90 avec une résistance supérieure de 6% à diamètre égal par rapport au SK90. Sa résistance exceptionnelle donne au SK99 le 1er rang en matière de fibre pour les drisses.
    Le problème de fluage* n’est toujours pas résolu et ne le rend pas encore idéal pour la réalisation de gréement dormant.


    Il faut cependant noter que pour un diamètre et une charge équivalente, la fibre SK99 étant 20% plus résistante que le SK78, le cordage travaillera à 25% de sa charge de rupture au lieu de 30% pour le SK78 qui aura donc tendance à s’allonger plus.

    Dyneema DM20
     
    Sorti en 2014, le Dyneema DM20 a une résistance à la charge proche de celle du SK78. Ce qui rend cette fibre exceptionnelle, en dehors de sa résistance aux flexions cycliques, c’est que le fluage à disparu… !

    Traité avec le système Marlow de pré-étirage à chaud qui compacte la fibre DM20 et augmente sa résistance à la charge de 25%, le «M-RIG MAX» de Marlow propose alors la résistance d’un SK99 classique mais sans le fluage*.


    La révolution est donc en marche, il est maintenant possible d’avoir du gréement dormant en bobine avec un simple travail d’épissures à faire à chaque extrémité pour remplacer un câble inox ou un Rod par un hauban textile.

    Le résultat sera un haubanage 70% plus léger et 3 fois plus résistant à la rupture pour une même élasticité.

    Le gain de poids dans le gréement sera de l’ordre de 13 kg pour un voilier de 30 m, soit l’équivalent de 100 kg de lest…

    Il y a donc au moins autant de poids à gagner avec un gréement dormant « M-Rig Max » qu’avec un mât carbone, et pour un coût bien inférieur.



    Il sera toujours possible, mais pas indispensable, d’ajouter autour de certains de ces « câbles textiles » un surgainage de protection contre le ragage pour l’utilisation d’une trinquette sur mousquetons ou pour protéger les haubans contre le frottement de la GV au portant.

    Les Dyneema – Spectra sont donc à la fois le meilleur matériau pour des drisses performantes en SK78 ou SK99, et le «M-Rig Max» en fibre DM20 est maintenant une option, qui présente beaucoup d’avantages, pour la réalisation de gréement dormant.


    Les Polyéthylènes Ultra haut module (UHMWPE) tels que le Dyneema DM20 n’ont donc pas fini d’évoluer et vont sans doute rapidement détrôner la fibre star dans ce domaine, mais inabordable financièrement et trop sensible au vieillissement, qu’est le PBO.


    Fluage*: allongement lent, progressif et irréversible d’un matériau qui se déforme


    _________________
    "Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi-même le chemin."

      La date/heure actuelle est Mar 24 Oct - 7:34