Nature, randonnée, bricolage...


    9 - "ZOOM" sur l'axe de roulement

    Partagez
    avatar
    Finaël
    Admin

    Messages : 44
    Date d'inscription : 20/01/2016

    9 - "ZOOM" sur l'axe de roulement

    Message par Finaël le Dim 29 Jan - 22:31




    Un chariot en PVC, ce n'est pas une nouveauté et il existe de nombreux tutoriels sur le Net.

    La différence par rapport aux autres chariot PVC, ici, c'est son axe de roulement :  c'est ce qui fait sa particularité et son éventuel ( Question ) intérêt  :mrgreen:



    Au cas où les explications données, ici et là, dans les autres messages seraient insuffisantes ou peu claires, je reviens en détail sur cet axe de roulement.


    LA MÉTHODE CLASSIQUE


    Je reviens rapidement sur la méthode qu'on nous propose habituellement avec les chariots PVC.


    Pour constituer l'axe de roulement, il s'agit d'utiliser un simple bouchon PVC :




    troué au diamètre de la tige filetée :

    (Bon, ok, mon perçage n'est pas très centré  :mrgreen: )


    que l'on place dans un manchon d'un "T" en PVC :




    et de faire passer la tige filetée dedans :



    Et voilà ! Roulez ! C'est le cas de le dire Laughing  

    C'est simple, non ?

    Rouler, oui, mais rouler combien de temps ?  :mrgreen:



    Regardons de plus près ce bouchon de PVC en coupe transversale :




    Et notamment, l'épaisseur sur laquelle appuie et repose la tige filetée :


    Édifiant, non ?  affraid


    Pour ceux qui pensent que ces "2 mm" sont totalement inventés :


    Vous pouvez zoomer sur l'image pour mieux lire la mesure  :mrgreen:


    En clair, tout le poids du kayak et de son chargement repose sur ces 2 mm d'épaisseur  affraid


    Quel est le poids du kayak et de son chargement ?

    Le kayak pèse déjà 31 kg + 11 kg de lest (ceinture et harnais) + 2 arbalètes + palmes + masque/tuba + bouteilles d'eau + cordages + ancre 1 kg + ....

    Bref, on arrive aisément à 45 kg minimum sans compter tout le poisson pêché  :mrgreen:


    -------------------------------------------

    Par ailleurs, lors de l'utilisation du chariot, avec le kayak dessus et tout le matériel embarqué donc, les cahots et mouvements inhérents au fait de rouler (pourquoi nos voitures sont-elles équipées d'amortisseurs ?  :mrgreen:) vont se transmettre à la tige filetée qui appuie sur la paroi (2 mm) en PVC du bouchon.




    Or, le filetage, dans le sens vertical, avec les mouvements du chariot, agit comme des petites lames qui viennent entailler, cisailler à chaque secousse la mince paroi en PVC.

    Dans le sens horizontal/latéral, les mouvements du chariot vont transformer le filetage en râpe à bois, râpe à bois qui va gentiment limer, râper, la fine paroi en PVC :



    (Cliquer sur l'image pour zoomer)

    Note : les entailles ont été réalisés simplement en appuyant sur la tige filetée (= mouvement vertical lors du roulement).

    La zone limée (au centre de l'image) a été réalisée aussi avec la tige filetée dans un mouvement de va et vient, comme une râpe :mrgreen:  (= mouvement latéral lors du roulement).



    En clair, avec preuves et images à l'appui  :mrgreen:, il me semble évident que cette mince paroi en PVC du bouchon, 2 mm, avec les secousses et mouvements répétés du chariot, ne va pas faire long feu  :no

    Il faut donc procéder autrement...

    ----------------------------


    LA MÉTHODE AMÉLIORÉE 


    Le système du bouchon PVC troué pour supporter le passage de la tige filetée ne me paraît pas être une bonne idée.  :no

    Même si c'est effectivement vite fait et très simple à mettre en place.


    Pour moi, il faut donc "renforcer" ce système de roulement.

    ----------------------------------------

    1) on oublie les bouchons en PVC  :mrgreen:


    Economie réalisée : 2 x 0, 62 € = 1,24 € 


    2) on remplace ces bouchons PVC par des rondelles ou "moyeux" en bois, ou mieux, en plastique dur ou téflon :




    Pour l'instant, il s'agit de rondelles/moyeux en contreplaqué marine.

    Dès que possible, elles seront remplacées par des rondelles/moyeux en téflon.


    3) on protège les rondelles du filetage par une "gaine", un "fourreau" pour la tige filetée


    On l'a vu plus haut, le filetage agit comme des petites lames qui viennent cisailler, entailler (mouvements verticaux) et limer (mouvements latéraux) son support.

    Il faut donc "isoler" la tige filetée en la glissant dans un fourreau : un tube en acier :




    On glisse donc la tige filetée dans ce fourreau, cette gaine, ce tube en acier :



    Dès lors, ce n'est plus le filetage qui est directement en contact avec le support, c'est le tube lisse en acier :


    Ce tube en acier est seulement là pour s'interposer entre les rondelles/moyeux et le filetage.


    Et ce tube lisse en acier ne repose pas sur 2 mm d'épaisseur (= bouchon PVC) mais sur 25 mm d'épaisseur (= rondelle/moyeu).


    Soit un support 12 X plus large que la paroi du bouchon, soit 1 250 % d'augmentation  affraid de la surface du support.


    Ensuite, il suffit d'insérer la rondelle/moyeu dans le manchon du "T" en PVC :



    Et voilà :


    Mon axe de roulement est prêt  cheers

    -----------------------------------

    Que faut-il de plus, par rapport à la méthode classique, concrètement, pour réaliser cet axe de roulement ?


    Arrow un tube en acier ou en cuivre de 16 mm en diamètre extérieur et 14 mm en diamètre intérieur (4,37 €)

    (14 mm de diamètre intérieur pour que la tige filetée, elle aussi d'un diamètre de 14 mm, puisse s'insérer dans ce tube métallique)

    Astuce : lors de l'achat du tube en acier ou en cuivre (un tube en acier est moins cher et moins "tendre" qu'un tube en cuivre) et de la tige filetée, faites un test.

    Essayez de glisser la tige filetée dans le tube en acier. Dans mon cas, dans le premier tube en acier que j'avais choisi, la tige filetée rentrait difficilement. J'en ai donc pris un second dans lequel la tige filetée glissait parfaitement.


    Arrow 2 rondelles ou moyeux en bois (contreplaqué marine) ou en téflon/plastique dur en 25 mm d'épaisseur



    Cela nécessite juste un peu de temps pour découper les rondelles/moyeux et les poncer pour qu'elles rentrent dans les manchons des "T" en PVC.

    Et cela ne coûte que 4,37 € en plus, le prix du tube en acier...moins le prix des 2 bouchons maintenant inutiles, 2 x 0,62 € = 1,24 €, soit 3,13 €  :mrgreen:




    -------------------------------------

    Il me semble que cette opération n'est pas très onéreuse ( 3,13 €  :mrgreen:) et ne prend pas des heures de boulot.


    Et l'on aboutit à :


    Arrow  un support 12 X plus large donc augmenté de 1 250 % (= largeur des rondelles/moyeux en 25 mm au lieu des 2 mm du bouchon)

    Arrow  un support PROTÉGÉ de l'agression du filetage PAR UN TUBE EN ACIER.


    En définitive, on obtient un axe de roulement autrement plus costaud (à gauche ci-dessous) que celui proposé habituellement (à droite ci-dessous) :



                      

    -------------------------

    Une vidéo pour illustrer ces propos :





    _________________
    "Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi-même le chemin."

      La date/heure actuelle est Sam 24 Juin - 2:14