Nature, randonnée, bricolage...


    L'ALBORAN personnalisé pour la chasse sous-marine et la randonnée

    Partagez
    avatar
    Finaël
    Admin

    Messages : 44
    Date d'inscription : 20/01/2016

    L'ALBORAN personnalisé pour la chasse sous-marine et la randonnée

    Message par Finaël le Ven 27 Jan - 21:25



    Chacun apporte sa touche de personnalisation à son kayak : nom du bateau, fanion de signalisation, équipements divers...


    L'ALBORAN a été initialement conçu pour la pêche.


    Mais les caractéristiques de ce kayak répondent aussi à celui du chasseur ou du randonneur :

    - bateau stable

    - de nombreux coffres étanches

    - des espaces de rangement

    - une bonne qualité de navigation


    Les seules choses qui me sont inutiles, ce sont tous les accessoires concernant la pêche.
    Et finalement, il n'y en a pas tant que ça : 2 portes-cannes dans la coque (au niveau du siège), 1 porte-canne amovible et la boite à leurres dans le coffre rond

    Ces quelques accessoires mis de côté, j'ai ensuite procédé à quelques ajouts/aménagements/modifications pour améliorer à la fois le côté sécurité, le coté confort et pratique.

    1 Arrow taquet d'amarrage à la proue (nécessaire pour la chasse sous-marine)

    2 Arrow support grappin (le grappin indispensable pour la chasse sous-marine)

    3 Arrow ajout de leash sur rails pédales + leash sur 6 bouchons (aspect pratique)

    4 Arrow joint + mousses charnières sur le coffre long (aspect pratique)

    5 Arrow ajout d'un compas (aspect sécurité)

    6 Arrow tablette arrière pour 3 starports (aspect pratique) + drapeaux (aspect sécurité)

    7 Arrow plot-pivot de safran (aspect pratique)

    8 Arrow filet sur le coffre arrière (aspect pratique)

    9 Arrow immatriculation : N° de coque et nom du kayak (aspect sécurité et réglementation)

    10 Arrow manilles de safran (astuce de chris37 sur le forum http://pecheenkayak.fr)

    11 Arrow verrouillage des pédales



    (Note : en bleu les améliorations/modifications en cours de réalisation)

    **********************
    1 Taquet d'amarrage à la proue

    Accessoire indispensable pour un chasseur afin de pouvoir laisser le kayak à l'ancre :


    **********************
    2 Support grappin

    Si l'on veut retrouver son kayak quand on en descend pour aller chasser, il vaut mieux avoir jeté l'ancre avant.  Very Happy
    Le problème, avec le grappin, est de trouver un endroit dans le kayak pour le stocker afin de l'avoir constamment à portée de main et sans qu'il gêne pendant la navigation.

    A partir d'un morceau tube (35 cm) de PVC de 100 mm de diamètre, coupé en deux dans le sens de la longueur et fixé à l'aide des inserts, j'ai fabriqué un range-grappin :





    Mise en place pour voir ce que ça donne :




    On peut passer aux finitions :
    (Un joint en silicone a été ajouté pour se protéger des angles vifs du tube PVC)




    Mise en place des élastiques pour maintenir le grappin et la corde :



    Et voilà le support du grappin en place avec le grappin, sa chaîne et 13 m de corde. Le tout maintenu par des élastiques :


    **********************
    3 Ajout de leash sur rail pédales + leash sur tous les bouchons

    En démontant les rails des pédales pour graisser les inserts, j'en ai profité pour faire un petit trou de 2 mm, derrière, dans l'armature plastique, pour y fixer une petite cordelette.

    C'est un petit leash pour les bouchons auto-videurs :


    Leash sur les 6 bouchons

    Pour pouvoir mettre ou enlever à tout moment les bouchons sans devoir les ranger dans un coffre, j'ai reliés aussi les autres bouchons avec une petite cordelette :
     

    Que les bouchons soient en place ou retirés, il n'y a pas de risque de les perdre.

    **********************
    4 Joint coffre "long"

    Le joint d'origine, rond, tenait mal et assurait mal l'étanchéité du coffre.

    J'ai donc changé ce joint afin que le coffre vienne bien, totalement et sur toute la longueur, en appui sur le joint :




    Le joint étant inexistant au niveau des charnière, j'ai rajouté une mousse semi-rigide pour empêcher l'eau de passer/remonter par les charnières :


    **********************
    5 Ajout d'un compas

    Le compas n'est obligatoire qu'au delà des 2 milles.
    Mais je trouve que c'est un outil très utile surtout en cas de mauvaise visibilité.

    J'ai donc ajouté cet accessoire bien que navigant généralement pas au-delà des 2 milles :


    Ce compas est fixé sur le couvercle du coffre long :


    **********************
    6 Tablette arrière pour 3 starports

    Cette "tablette" se situera juste derrière le siège en se servant des moulures pour la barre du moteur comme support :


    Cette tablette recevra les starports de bâbord et tribord qui ne me servent pas et gênent pour monter et descendre du kayak :



    Voici la "tablette" réalisée et mise en place pour essai avec 3 starports :





    Une fois la pièce taillée aux bonnes dimensions, on passe au vernis et à la peinture pour la protéger de l'eau :


    Voilà, la "tablette" est finie avec ses 3 starports :


    Il ne reste plus qu'à la mettre en place sur le kayak. Elle est conçue pour être maintenue par les 2 taquets d'amarrage :



    Voici la tablette "en situation" avec le fanion fixé sur le starport central :


    La tablette arrière recevra 2 drapeaux :

    Arrow  Le drapeau "Albatros"

    Un drapeau de "repérage", avec un Albatros, remplacera peut-être le fanion en plastique orange "Railblaza" :




    Arrow   Le drapeau avec la croix de St André

    Un second drapeau avec la croix de Saint André, obligatoire pour les chasseurs, sera utilisé pendant les sessions de chasse.


    **********************
    7 Plot-pivot pour commande safran

    Là, il y a quelque chose de pas très logique...

    Arrow  Pourquoi faire une moulure de 7 cm de diamètre sur le kayak pour y mettre un plot de 3 cm de diamètre ?  scratch



    Arrow Pourquoi voit-on 2 inserts sur d'anciennes versions de l'Alboran qui ont disparu ?



    Arrow  Pourquoi utiliser un plot pourvus d'angles droits, d'arrêtes vives pour servir de pivot à une corde élastique ?



    Arrow Pourquoi utiliser une pièce si petite (alors qu'une plus grande devait être prévue vu les 7 cm de diamètre de moulage dans la coque) qui implique un rayon de courbure trop petit qui empêche l'élastique de pivoter correctement ?

    (En jaune le rayon de courbure trop accentué, en rouge les arrêtes vives qui empêchent l’élastique de bien coulisser)


    En fait, cette pièce, à mon avis, n'est absolument pas un "plot de pivot", c'est à dire une pièce conçue pour permettre à un cordage (élastique ou non) de pivoter, de coulisser autour. Il s'agit juste d'un plot pour ligne de vie prévu pour guider un cordage sur sa trajectoire :


    Donc étant donné les piètres qualités de cette pièce pour assurer le pivot de l'élastique de safran, un ami a réalisé avec un tour à métaux, à partir d'un bloc de PEHD, une nouvelle pièce :


    Le diamètre de cette pièce est de 7 cm pour mettre à profit le moulage de la coque.
    Deux orifices on été percés d'un côté, dans ce disque de PEHD. De l'autre côté, c'est une "gorge", comme celle d'une poulie qui accueille l'élastique pour lui permettre de pivoter, de tourner le plus facilement possible :






    Grâce à la gorge, à l'absence d’arêtes vives et à un rayon de courbure plus grand (7 cm de diamètre au lieu de 3), l'élastique tourne et coulisse parfaitement sur ce nouveau "plot-pivot".
    Forcément, ça se ressent positivement sur la commande de safran qui se lève et s'abaisse bien plus facilement.

    Voici le nouveau plot, peint en noir, installé sur le kayak :




    **********************
    8 Le filet du coffre arrière

    L'Alboran n'est muni que d'un tendeur dans le coffre arrière :


    Si ce tendeur peut-être utile pour maintenir des cannes à pêches, longues et légères, il est totalement "useless" pour retenir des objets plus compacts et plus lourds.


    Sur certains kayaks, on trouve ce genre de filet :


    Un filet fin, à petites mailles, parfaitement ajusté aux dimensions du coffre arrière pour retenir TOUS les objets.

    Sachant, qu'effectivement, les objets que je vais mettre dans le coffre arrière (ceinture de plomb, masque et tuba, palmes, harnais de lest...) ne pourront nullement être retenus, en cas de dessalage, par un unique tendeur, j'ai donc opté pour un "aménagement maison" qui consiste à placer un filet ajusté sur le coffre arrière :



    **********************
    9 Enregistrement et immatriculation

    Pour aller au-delà des 2 milles, il faut une immatriculation aux Affaires Maritimes.

    Cette immatriculation ou N° de coque doit apparaître OBLIGATOIREMENT sur le kayak, de façon lisible, sur chaque côté de la coque :

    http://www.fr.galaxykayaks.eu/fr/content/78-immatriculation-de-votre-kayak




    Le N° d'immatriculation a été placé très en arrière sur la poupe car c'est un endroit où la ligne de vie ne vient pas gêner la visibilité de ce N°.

    Le nom du kayak

    Le nom du kayak est lié à l'inscription aux affaires maritimes et au N° de coque. Le nom du kayak est choisi au moment de cette inscription.
    A priori, pour les kayaks (entrant dans la catégorie des engins propulsés avec l'énergie humaine), l'inscription du nom sur la coque n'est pas obligatoire.



    Le nom choisi lors de l'enregistrement aux Affaires Maritimes se trouve évidemment sur la proue.

    Et obligatoire également, le N° d'immatriculation doit figurer aussi à l'intérieur du kayak, à un endroit lisible depuis le poste de pilotage :


    **********************
    10 Manilles de safran de "chris37"

    Une idée astucieuse d'un pékeu sur le forum http://pecheenkayak.fr
    Comme il le précise lui-même :

    Petite modif sur le safran par l'ajout de manilles, ce qui devrait prolonger la durée de la câblerie et cela me semble plus mécanique.


    Effectivement, l'utilisation de manille est adapté puisque c'est le métal des manilles qui vient au contact du safran, lui aussi métallique, et non la cordelette beaucoup plus fragile.

    De plus, il y a un pivot à ce niveau : quand le safran est actionné par les pédales, les manilles, rondes, donc avec peu de frottement, permettront un bien meilleur "rendement mécanique" du mouvement de pivot.

    Et enfin dernier point non négligeable : avec les manilles, on démonte bien plus vite(*) le safran et SURTOUT sans perdre le réglage avec les cordelettes.

    (*) : "plus vite" si on a un "dé-manilleur" à portée de main  Laughing)

    Il va sans dire qu'en milieu marin l'inox est plus que conseillé.

    Merci donc à chris37 pour cette petite astuce qui pourrait passer inaperçue mais qui apporte vraiment un aspect pratique : solidité et efficacité.


    Pour ceux qui ne trouveraient pas de manilles en inox (quand on n'habite pas en bord de mer, ce n'est pas forcément évident), des anneaux en inox peuvent faire l'affaire :



    **********************
    11 Verrouillage des pédales


    Plusieurs fois, en cours de navigation, une targette qui commande le blocage/déblocage des pédales s'est retrouvée en positon "déblocage".
    Evidemment, la pédale a alors glissé sur le rail.

    Pour éviter cet inconvénient, j'ai mis au point un petit bricolage maison :


    J'ai fait 2 petits trous de 2 mm en bas du rail pour y passer une cordelette.

    Ensuite, j'ai noué sur cette cordelette une lanière de chambre à air qui vient se fixer, en tension, sur un cran de la targette.

    De cette façon, la targette reste toujours en position "blocage" mais cela n'empêche pas de la relever pour régler les pédales.


    _________________
    "Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi-même le chemin."
    avatar
    Finaël
    Admin

    Messages : 44
    Date d'inscription : 20/01/2016

    Re: L'ALBORAN personnalisé pour la chasse sous-marine et la randonnée

    Message par Finaël le Ven 2 Juin - 22:28



    Quelques modifications mineures visant des aspects pratiques et/ou esthétiques :

    Arrow ligne de vie raccourcie à la proue
    Arrow tapis antidérapant dans 3 coffres
    Arrow obturation des inserts non utilisés
    Arrow siège : positionnement des sangles + attache-sangle en alu
    Arrow poignée arrière latérale retirée

    **********************
    Ligne de vie raccourcie à la proue

    La ligne de vie, à l'origine, monte jusqu'à la poignée et passe par la corde de la poignée :


    Comme la corde de la poignée coulisse sur son support, il y a toujours du mou dans la ligne de vie.
    La ligne de vie est donc toujours détendue et "pendouille" sur les côtés.
    J'ai donc raccourci la ligne de vie qui ne monte plus jusqu'à la poignée et s'arrête avec le dernier plot, le plus à l'avant.

    A présent, la ligne de vie reste tendue et ne "pendouille" plus :


    **********************
    Tapis antidérapant dans les coffres

    Pour éviter que les objets placés dans les coffres (tournevis, pince...) glissent et viennent cogner contre les parois des coffres, j'ai placé des tapis antidérapant au fond des coffres :




    **********************
    Obturation des inserts non utilisés

    J'ai remarqué que, sur les Alboran qui accusaient pas mal de sortie en mer, les inserts non-utilisés avaient tendance à prendre la rouille.

    Pour éviter, donc, que la rouille s'installe dans les inserts que je n'utilise pas, j'ai placé des "cache-trous" en plastique avec une "pointe" de silicone :


    **********************
    Siège : positionnement des sangles + attache sangles

    Les sangles du siège, à l'origine, sont mises à l'arrache et quand on installe le siège tel quel, les sangles sont toutes torsadées.

    Il faut donc les défaire une à une et les remettre correctement pour qu'elles s'ajustent bien :


    D'autre part, les sangles sont très longues et il reste, quand elles sont réglées et tendues, pour chacune, une grande longueur.
    On se retrouve donc avec des bouts de sangles de 20, 30 ou 40 cm qui pendouille joyeusement un peu partout.

    Avec de la feuille d'alu pliée, j'ai réalisé des "pince-sangles" ou "attache sangles" pour mettre un peu d'ordre dans ce foutoir :

     
    **********************
    Poignée latérale arrière retirée

    Je trouve que cette poignée fait double-emploi avec la poignée arrière centrale.
    J'ai donc retiré cette poignée, ça fait un truc de moins qui brinquebale sur le kayak.

    S'il s'avère qu'elle fait défaut, il sera toujours temps de la remettre :


    **********************


    _________________
    "Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi-même le chemin."

      La date/heure actuelle est Jeu 24 Aoû - 10:47